Formation CPF

Qu’est-ce que le CPF ?

Entré en vigueur le 1er janvier 2015, le CPF (Compte Personnel de Formation) est le remplaçant du DIF (Droit Individuel à la Formation). Il en suit les lignes directrices tout en apportant quelques nouveautés, notamment dans sa volonté d’encourager l’initiative personnelle à la formation et la responsabilisation du salarié.

  • Qu’est-ce que le CPF ?
Les formations éligibles au CPF :

Les heures acquises au titre du compte personnel de formation peuvent être mobilisées par le titulaire du compte pour suivre :

  1. Des formations permettant l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences professionnelles (S3CP);

  2. Un accompagnement à la VAE;

  3. Des formations « nationales », c’est-à-dire figurant sur une liste nationale établie par le COPANEF (comité paritaire national de l’emploi et de la formation) après avis du CNEFOP (conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle);

   4. Des formations « régionales », c’est-à-dire figurant sur une liste régionale, établie par le COPAREF après avis du CREFOP de la région concernée;

   5. Des formations « de branche », c’est-à-dire figurant sur une liste de branche établie par la CPNE/CPNEF/CPNEFP (commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle) ; ces formations ne sont pas accessibles aux demandeurs d’emploi, qui ne relèvent d’aucune branche.

Les formations 1, 2 et 3 sont donc accessibles à tous les titulaires du CPF. Les autres formations varient en fonction de la région du titulaire (4), de sa situation de salarié ou de demandeur d’emploi et de la branche dont relève éventuellement son entreprise s’il est salarié (5).

Qui peut y avoir accès ?

  Tout salarié de 16 ans jusqu’à son départ à la retraite

  Les demandeurs d’emploi (nouveauté du CPF)

 Son fonctionnement en détail :

  Les heures de formation sont créditées sur le compte du salarié tout au long de sa vie active et sont proportionnelles au nombre d’heures travaillées. Le salarié bénéficie de 24 heures par année de travail jusqu’à en obtenir 120. À partir de ce ce stade, il en recevra 12 par an. Le plafond est à 150 heures ; au-delà, le compte n’est plus alimenté.

  Le compte peut être approvisionné par son titulaire, l’Etat, la région, l’employeur, l’OPCA, l’OPACIF, Pôle Emploi (si le titulaire est demandeur d’emploi) et d’autres organismes selon la branche et la situation de la personne.

  Le salarié a la possibilité de récupérer les heures non utilisées de son compte DIF sur son Compte Personnel de Formation jusqu’au 31 décembre 2020.

  S’il quitte son entreprise, le salarié emporte avec lui toutes les heures de son CPF. S’il se retrouve au chômage, il ne sera plus crédité, mais il pourra néanmoins utiliser le reliquat présent sur son compte. En effet, le CPF est un dispositif rattaché au salarié (ou au chômeur) et non au contrat de travail, comme c’était le cas avec le DIF.

  • Quelles sont les démarches à suivre pour en bénéficier ?
 Il doit s’agir d’une initiative personnelle du salarié, et non de son entreprise.

 Le salarié doit ensuite créer son propre compte

 Une fois inscrit, il pourra trouver la formation qui lui convient grâce à l’annuaire des formations éligibles au CPF.

 Il sera alors nécessaire que le salarié informe son employeur et lui demande son accord concernant la formation :

  Si cette dernière est inférieure à 6 mois, la demande doit être faite 60 jours avant son commencement.

  Si elle est supérieure à 6 mois, la demande doit être faite 120 jours avant son commencement.

  Dans le cas où la formation s’effectue en dehors des heures de travail, alors l’accord de l’employeur n’est pas nécessaire, cependant la demande du salarié devra être validée par le Conseil en évolution professionnelle.

(Pour plus d’informations sur la prise en charge des frais de formation)

  • Comment se passe la prise en charge ?
Les organismes de prise en charge de la Formation :

  L’Opca

  L’Opacif

  L’entreprise elle-même

La rémunération du salarié pendant sa période de formation reste inchangée.

Les stages Ubiqus formation peuvent être pris en charge par le CE de l’entreprise ou dans le cadre du plan de formation.